Archives

cliquer-parler n.m.

Journal officiel du 05/04/2006

Sous-domaine : /Internet

Définition : Service permettant à un internaute d’établir une liaison vocale avec un opérateur et de dialoguer avec lui pendant qu’il visite un site.

Note : L’internaute clique sur un bouton d’appel et peut être mis immédiatement en relation avec un opérateur (en anglais : Web call through), ou être rappelé au numéro de téléphone qu’il a indiqué (en anglais : Web call back).

Équivalent étranger : click and talk (en), click to call (en), Web call back (en), Web call through (en)

chaîne de blocs 

Journal officiel du 23/05/2017

Sous-domaine : /Internet

Définition : Mode d’enregistrement de données produites en continu, sous forme de blocs liés les uns aux autres dans l’ordre chronologique de leur validation, chacun des blocs et leur séquence étant protégés contre toute modification.

Note : La chaîne de blocs est notamment utilisée dans le domaine de la cybermonnaie, où elle remplit la fonction de registre public des transactions.

Voir aussi : bloc, cybermonnaie, preuve de travail, validation de bloc

Équivalent étranger : block chain (en), blockchain (en)

boîtier multiservice 

Journal officiel du 16/06/2007

Sous-domaine : /Internet

Définition : Appareil permettant d’accéder, à partir de terminaux, à plusieurs services de communication, tels que l’internet, la téléphonie et la télévision, à travers un même réseau.

Note :
1. Le boîtier peut intégrer d’autres fonctions telles que le décodage de télévision et une mémoire de grande capacité.
2. L’emploi du mot anglais box, qui entre dans la composition de noms de marque de boîtiers multiservices, est à proscrire.

Voir aussi : boîtier adaptateur, modem, quadruple service, triple service

Équivalent étranger :

Forme abrégée : boîtier n.m.

boîte aux lettres 

Journal officiel du 22/09/2000

Définition : Dans une messagerie électronique, espace de mémoire réservé à un abonné, dans lequel sont conservés les messages qui lui sont destinés et éventuellement les messages qu’il envoie.

Équivalent étranger : mail box (en)

Source : révision de l’arrêté du 27 août 1992