lettre de confort n.f.

Domaine : Finance

Définition : lettre par laquelle une société parraine une entreprise qu’elle contrôle pour l’obtention ou le maintien d’un crédit.

Note : 1 : la lettre de confort constitue un engagement moral d’assurer la bonne fin du crédit.
2 : la définition de ce terme a fait l’objet d’un parère de l’association française des banques en date du 30 octobre 1973.

Équivalent étranger : comfort letter (en)

Source : ancien arrêté du 18 février 1987 (J.O. du 2 avril 1987)