titrisation n.f.

Domaine : Finance

Journal officiel du 22/09/2000

Définition : Technique substituant à des formules de crédit bancaire des formules de titres négociables ou de contrats portant sur ces titres, émis dans le public soit par création d’instruments financiers (par exemple billets de trésorerie), soit par transformation d’un crédit en emprunt obligataire (par exemple crédit hypothécaire transformé en obligations hypothécaires), soit par transformation en parts d’organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) créés spécialement à cet effet (fonds commun de créances, FCC).

Voir aussi : finance parallèle, modèle d’octroi puis de cession de crédits

Équivalent étranger : securitisation (en), (GB), securitization (en), (EU)

Source : révision de l’arrêté du 11 janvier 1990