Logo de l'APFA

LES MOTS DES AFFAIRES, DE L'INFORMATIQUE, DE L'INTERNET, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DU SPORT :

"Butiner le monde pour offrir le mot juste à tout moment, en tout lieu"

PRÉSENTATION DU LEXIQUE :

Avec ce lexique, les usagers des mots des affaires (journalistes, professionnels, élèves et étudiants, grand public) disposent d'un outil qui met en évidence les termes publiés au Journal officiel par la Commission d’enrichissement de la langue française. Ils ont fait l'objet de délibérations entre experts des différents domaines organisés en collèges dans 14 ministères (notamment le collège Économie et finances du ministère de l’Économie et des Finances), résultent d’une concertation avec les organismes de politique linguistique des pays francophones et ont fait l'objet d'un avis favorable de l'Académie française.

Tous ces termes – plus de 7 600 aujourd’hui, et chaque année 2 à 300 nouveaux termes – sont accessibles dans la base de données et sur le site FranceTerme de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (Ministère français de la culture et de la communication). On consultera également avec profit le Grand dictionnaire terminologique (GDT) de l'Office québécois de la langue française (OLF) et la liste des anglicismes relevés par l'Administration fédérale helvétique.

Mais ce lexique veut répondre plus généralement au besoin d'efficacité des professionnels de l'action et de la communication qui ont besoin d'une langue précise et comprise par tous. Cette démarche conduit l'APFA à faire également connaître, sous sa propre responsabilité, le meilleur équivalent actuel pour les autres expressions d'origine étrangères, en général de langue anglaise mais aussi relevant d'autres cultures d'entreprise, par exemple du management japonais.

L'APFA remercie pour leur aide l’équipe terminologique de la Mission du développement et de l’enrichissement de la langue française de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France et ses interlocuteurs de Belgique, du Canada, du Québec, de Suisse, ainsi que ceux des autres pays francophones et francophiles.

L'APFA remercie aussi le CLEC (Cercle littéraire Étienne-Cattin - Association des écrivains cheminots) qui lui a apporté son aide dans le domaine des transports, notamment grâce à Raymond Besson qui a été, pour ses contributions terminologiques dans le domaine du transport, Lauréat du Mot d’Or.

N.B. Le choix des termes et expressions figurant dans ce lexique est relativement empirique. Les limites de la langue des affaires ne sont en effet pas définies avec précision. On y trouve la plupart des termes relevant de la terminologie économique et financière et de celle de l'informatique, de l'internet et du sport. Ceux relevant du tourisme et de la publicité sont largement représentés. Ceux des autres domaines (transports, audiovisuel, télécommunications, économie pétrolière, urbanisme,etc.) sont retenus lorsqu'ils n'ont pas un caractère trop technique et apparaissent plus ou moins fréquemment (au sens propre ou au sens figuré) dans des textes ressortissant à la langue des affaires.

CONSULTATION DU LEXIQUE :

Vous trouverez ci-dessous l'accès aux termes d'origine étrangère (relevant assez souvent du "franglais"), classés par ordre alphabétique, et à leurs équivalents français.

Les équivalents français affichés en bleu relèvent du répertoire terminologique officiel actuel. Les autres, affichés en vert, sont donnés sous la seule responsabilité de l'APFA.

En cliquant sur les termes soulignés qui s'affichent en jaune au passage du curseur, on obtient l'affichage des définitions ainsi que des renseignements sur les domaines concernés, les synonymes éventuels, les mots étrangers ou impropres qu'ils peuvent remplacer et les sources de ces informations.

Pour rechercher un terme (mot ou expression), cliquez sur sa première lettre :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Si vous avez remarqué une erreur ou l'absence d'un terme pour lequel vous souhaiteriez obtenir un équivalent, ayez l'obligeance de nous en informer en envoyant un message au responsable du site :

Retour au sommaire général